L'histoire

Demisel, c'est une histoire qui commence à Barcelone en 2008, autour d'une machine à coudre et de vieux vêtements chinés. Une 1ère collection de bijoux donnera une seconde vie à des tissus colorés, ensuite c'est une veste en cuir usée qui sera sacrifiée...

Cette première rencontre avec le cuir me donna l'envie d'explorer cette matière et ne me quitta plus... Progressivement, un rêve d'enfance se mue en choix de vie: l'envie de créer.

L'aventure se poursuit à Rennes depuis 2010 et prend un grand tournant en 2015 avec la rencontre de 9 autres créatrices bretonnes et l'ouverture de la boutique Tipi.

 
La création

Un bijou Demisel, c'est d'abord une idée, des gribouillis sur une feuille volante, un dessin sur du carton, un premier coup de ciseaux, et enfin un prototype, que je mets un point d'honneur à essayer sur moi pour voir sa tenue, sa résistance.

Ce que j'aime dans la création, c'est l'excitation que me procure la découverte d'un nouveau cuir, sa couleur, son grain, de l'imaginer s'assortir avec ceux que j'ai déjà, de dénicher une chute de cuir, même toute petite et de savoir que je vais lui donner une seconde vie, que je n'en ferai qu'une série limitée de bijoux.

Ensuite, il y a le toucher. J'aime manipuler mes morceaux de cuir, les poser les uns à coté des autres, changer, réessayer, puis choisir, y dessiner mes gabarits et enfin y appliquer la coupe franche de mes ciseaux à cuir.

Enfin, il y a la couleur, par dessus tout.  Foncièrement optimiste, c'est un peu de moi que je glisse dans chacun des bijoux Demisel. Il y a tellement de possibilités d'assemblages que je n'arrive pas à m'en tenir à un choix de coloris par saisons, je change tout le temps au grée de mes envies, des tendances, de ce que je vois, des nouveaux cuirs que je trouve, et je reviens rarement en arrière, sauf pour certains incontournables comme le modèle Léopard, ce qui rend mes bijoux uniques.

 
Les bijoux

Les bijoux sont dessinés, créés et assemblés à Rennes dans mon atelier. Les morceaux de cuir sont découpés à la main dans des chutes de cuir issues de la maroquinerie, dans des peaux déclassées ou des échantillons. L'idée première est de donner une seconde vie à ces peaux inutilisées ( upcycling).

Originales et modernes, les formes imaginées sont déclinées dans une multitude de couleurs. Le cuir, matériau noble et agréable au toucher, présente différents aspects, grains mais il reste toujours léger ce qui rend le bijou très facile à porter.

Les apprêts de montage sont en laiton garantit sans nickel, toutefois, sur demande, les bijoux peuvent être montés sur un apprêt plaqué or ou argent. De même, les boucles d'oreille peuvent être personnalisées et montées sur clip.